Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ArcelorMittal: Borloo pour une intervention provisoire de l'Etat à Florange

Le président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI), Jean-Louis Borloo, a plaidé mercredi devant des représentants syndicaux d'ArcelorMittal à Florange (Moselle) en faveur d'une "intervention provisoire de l'Etat" pour sauver le site sidérurgique.

"Aujourd'hui, il faut une intervention provisoire de l'Etat" à Florange, a-t-il dit en marge d'une tournée dans la région en vue des élections municipales de 2014.

"Si le terme +nationalisation+ ne plaît pas, on trouvera un autre mot", a ajouté Jean-Louis Borloo.
"Je viens d'une région où on a licencié 44.000 personnes (Valenciennes, NDLR), donc je comprends ces problèmes", a déclaré l'ancien ministre de l'Ecologie de Nicolas Sarkozy aux métallurgistes.
Selon lui, la sauvegarde de la sidérurgie en France passe par l'application d'une taxe carbone aux frontières européennes et des investissements dans les techniques de captation du CO2.
"Ici, on a vu passer tous les hommes politiques: tout le monde parle bien, tout le monde veut faire plein de choses, mais il ne se passe rien. On ne veut plus de discours, on veut des actes", a toutefois répliqué le délégué FO ArcelorMittal Florange, Frédéric Weber.
En réponse, Jean-Louis Borloo s'est engagé à aborder la question de l'avenir du site de Florange, la semaine prochaine, à l'Assemblée nationale.
En décembre, Jean-Louis Borloo avait déjà évoqué l'idée d'une "OPA publique" sur ArcelorMittal pour "garantir l'avenir de la sidérurgie franco-européenne", rejetant toutefois une "nationalisation de chantage ou de punition".
ArcelorMittal et le gouvernement ont conclu un accord fin novembre concernant le site sidérurgique de Florange, après que le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, eut brandi la menace d'une nationalisation temporaire.
Dans cet accord, le numéro un mondial de l'acier confirmait la fermeture des hauts fourneaux et s'engageait à investir 180 millions d'euros sur 5 ans dans le site de Florange, dont 53 millions d'investissements stratégiques.

Tag(s) : #udi a la une

Partager cet article

Repost 0