Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hervé Morin: faux de dire que la défense ne fera pas plus d'efforts que les autres
Selon lui, le gouvernement ne dit pas toute la vérité sur les coupes budgétaires dans les ministères

Hervé Morin, ancien ministre de la Défense (UDI), estime qu'il est faux de dire, comme le fait le gouvernement, que la défense ne fera pas plus d'efforts que les autres ministères pour rétablir les comptes publics.

"C'est un mensonge que de raconter aux armées qu'elles ne feront pas plus d'efforts que les autres", a-t-il affirmé lors d'une rencontre avec la presse. Selon lui, le gouvernement va au contraire dire aux militaires : "vous avez fait un effort gigantesque" ces dernières années, "mais ça ne suffit pas".

Le président du Conseil national de l'UDI met par ailleurs en garde contre la tentation de ne pas faire les "vrais choix" qu'impose la situation financière, à l'occasion de l'élaboration du Livre blanc et de la future Loi de programmation militaire (LPM) pour la période 2014-2019.

Il manquera selon lui "35 milliards d'euros" à la défense à l'horizon 2020.

La question du maintien des deux composantes, sous-marine et aéroportée, de la force de dissuasion nucléaire française doit être posée, selon l'ancien ministre qui prône pour sa part la suppression "à terme" de la composante aéroportée.

"Nous n'allons pas combler nos carences au sein de l'Union européenne", a-t-il souligné en pointant l'"absence de volonté pathétique" des Européens en matière de défense, comme l'a selon lui montré l'opération française au Mali.

Il faut "redéfinir le contrat opérationnel" des armées et la France s'oriente, selon lui, "vers un corps de réaction rapide". "Nous sommes capables de projeter une force d'action rapide renforcée, mais notre champ d'intervention est forcément en coalition, sauf pour des opérations limitées", a-t-il fait valoir.

Tag(s) : #udi a la une

Partager cet article

Repost 0